Des boissons estivales qui coulent à flots

How to increase restaurant beverage sales during the summer

Une stratégie efficace et cohérente avec son image de marque peut faire grimper les ventes de boissons estivales.

Sur le plan de la marge de profit, les boissons sont souvent une mine d’or. Et au cœur de l’été, quand les tables sont occupées par des clients assoiffés, la demande en est très forte. Les conseils qui suivent devraient vous aider à satisfaire la clientèle de manière rentable.

Huit conseils pour offrir une sélection de boissons exceptionnelle

1. Des données pour suivre les tendances à sa façon. Examinez les tendances actuelles et émergentes, puis faites des recherches pour vous assurer que les ventes suivront. Vous pourrez ensuite créer des boissons adaptées aux goûts de votre clientèle. En d’autres mots, partez des données et des tendances et utilisez-les à votre avantage pour vous démarquer.

2. Des boissons qui reflètent l’identité de marque. Lors de l’élaboration de votre menu de boissons estivales, gardez à l’esprit que vos créations doivent représenter votre marque. Si le mai tai, d’inspiration polynésienne, n’a pas sa place dans un restaurant italien, le bellini, l’aperol spritz ou le limoncello, oui.

3. Des fournisseurs utiles. Une fois que vous avez les données et votre stratégie en tête, renseignez-vous auprès de vos fournisseurs. Leur expérience et leur connaissance des produits pourraient vous être bien précieuses.

4. Une sélection judicieuse. Continuez de peaufiner vos rafraîchissements jusqu’à ce que vous parveniez à la sélection qui correspond parfaitement à votre menu et votre établissement. Et n’oubliez pas les boissons non alcoolisées comme l’eau pétillante aromatisée, les boissons frappées aux fruits et les cafés ou thés glacés, toujours en fonction de votre marque.

5. Une question d’équilibre. La meilleure approche consiste à offrir en tout temps une sélection de boissons normales à prix raisonnable et à ajouter régulièrement de nouvelles boissons temporaires plus recherchées, qu’on peut vendre plus cher. Évaluez la situation chaque semaine et apportez les changements nécessaires en vue d’attirer des clients et d’encourager vos habitués à revenir souvent.

6. Une formation adéquate. Avant d’imprimer le menu, vous devez mettre votre personnel dans le coup. Il est essentiel d’offrir une formation complète sur les nouvelles boissons, en expliquant notamment ce que chacun y gagne. Les employés doivent comprendre quels sont les avantages pour le client, pour eux et pour l’établissement. Car il faut se rappeler qu’une bonification de la sélection améliore l’expérience du client… ce qui peut mener à une augmentation des ventes et des pourboires. Pensez aussi à organiser une séance de dégustation; on conseille beaucoup plus efficacement des rafraîchissements que l’on connaît parfaitement.

7. De la publicité pour stimuler les ventes et le bouche-à-oreille. Tous les moyens sont bons pour donner de la visibilité aux boissons, autant les grands classiques que ses toutes dernières créations : ajouts dans le menu, chevalets sur les tables, affiches et médias sociaux. Les médias sociaux sont particulièrement efficaces pour attirer l’attention et permettre aux gens de discuter de leur expérience.

8. Une politique claire et rassurante. Le lancement du nouveau menu est aussi un bon moment pour réaffirmer sa politique de service responsable et encourager la modération. Ainsi, les gens du quartier sauront que leur santé et leur bien-être vous tiennent à cœur.

Une sélection unique de boissons estivales, lorsqu’elle s’appuie sur l’identité de marque et une stratégie efficace, peut aider à se démarquer tout en augmentant les ventes. Au cours de la saison, nous espérons que vous prendrez le temps de vous arrêter, de contempler le chemin parcouru et de lever votre verre à tous ceux qui ont contribué à votre réussite.