Des plats qui rapprochent la collectivité

USE THE CORRECT PHOTO WHEN IT'S AVAILABLE

Une bonne approche peut vous aider à augmenter votre visibilité et à attirer de nouveaux clients.

Toutes les entreprises cherchent à créer un lien fort avec leurs clients et à en dénicher de nouveaux. Dans le milieu de la santé, les services alimentaires peuvent grandement aider à y parvenir. Ils devront peut-être cependant envisager les choses sous un jour nouveau.

« Traditionnellement, les résidences sont tournées vers l’intérieur », observe Neil Prashad, PDG d’Origin Active Lifestyle Communities, située à Toronto. Selon lui, cela crée des environnements qui offrent peu d’opportunités aux exploitants et aux résidents. 

« Mais que se passerait-il si nous nous tournions vers l’extérieur? se demande-t-il. Et si nous offrions nos services à des clients en dehors de nos murs? »

Neil Prashad compte parmi le nombre croissant de gestionnaires d’établissements de santé qui explorent de nouveaux moyens de créer des liens avec leurs clients et la collectivité, et qui, par le fait même, augmentent leurs revenus et l’achalandage en plus de se positionner comme des employeurs de choix.

Beaucoup des nouvelles approches privilégiées s’articulent autour de la nourriture. Après tout, les repas sont un moment que les gens attendent impatiemment plusieurs fois par jour, et la présence croissante de chefs qualifiés dans les cuisines des établissements de santé favorise la créativité sur le plan culinaire.

La cuisine, en plus d’être très rassembleuse, permet aussi de tirer profit de trois aspects qui sont chers à tous les groupes d’âge, mais particulièrement aux jeunes qui constituent le noyau de votre main-d’œuvre :

L'engagement social valorisé par tous les groupes d'âge

  1. Transparence. Les clients et les employés veulent en savoir le plus possible sur la culture et les pratiques des organisations auxquelles ils sont liés. Si vous êtes transparent sur vos sources d’approvisionnement et vos façons de préparer et de présenter vos plats, vous risquez d’acquérir une réputation d’ouverture et d’honnêteté. 
  2. Responsabilité sociale. Selon une étude de Cone Communications réalisée en 2016, 76 pour cent des milléniaux tiennent compte de l’engagement social et environnemental d’une entreprise lors du choix d’un emploi et 75 pour cent d’entre eux affirment qu’ils accepteraient une baisse de salaire afin de travailler pour une entreprise responsable. Heureusement, les occasions d’avoir une influence positive sur la collectivité grâce à la nourriture sont nombreuses. 
  3. Développement durable. La couverture médiatique constante dont bénéficient les questions environnementales montre bien la passion que soulève le sujet. Il peut donc être avantageux, par exemple, de laisser savoir que vous vous approvisionnez auprès de fournisseurs responsables et que vous tentez de réduire le gaspillage alimentaire, si c’est le cas, naturellement.

Voici quelques façons simples et utiles d’utiliser les aliments afin de créer une plus-value pour votre organisation.

Les produits locaux à l’honneur

Si vous utilisez des ingrédients locaux, parlez-en. Ainsi, le Fairview Lodge, un centre de soins de longue durée de Whitby, en Ontario, identifie les plats faits d’ingrédients locaux en les surlignant en vert sur son menu. Les services alimentaires organisent aussi des foires de l’alimentation, lors desquelles ils invitent les résidents, les familles et le personnel à venir rencontrer les producteurs locaux et goûter à leurs produits.

Autres idées :

  • Utiliser les ingrédients locaux pour créer des plats temporaires de saison, en faire la promotion et former son personnel afin qu’il puisse raconter l’histoire des produits mis en valeur.  
  • Organiser un marché de producteurs et y inviter la collectivité.
  • Aller visiter une ferme de la région avec les résidents et les employés. Inviter la famille et les amis à participer à l’activité, moyennant une petite somme. Préparer des boîtes-repas pour les participants.

Engagement en matière de durabilité 

Les initiatives environnementales qui vont au-delà de l’utilisation d’aliments locaux doivent aussi être mises de l’avant : achat d’équipement écoénergétique, retrait des contenants en polystyrène, réduction du gaspillage alimentaire, etc. N’hésitez pas à partager vos objectifs et vos progrès avec vos employés et vos clients, notamment lors de réunions ou par le biais d’un bulletin ou d’une section de votre site Internet.

Autres idées :

  • Offrir des aliments issus de pratiques responsables, ce qui permet de rapprocher le client de la source d’approvisionnement et améliore l’image de l’établissement.
  • Réduire, réutiliser et recycler. On peut donner les surplus de nourriture à des organismes de bienfaisance locaux, mettre en place un programme étendu de recyclage et s’associer à une entreprise de compostage, qui transformera les déchets alimentaires en fertilisant.

Don à la collectivité

En permettant à vos employés de participer personnellement à vos efforts philanthropiques, vous risquez d’augmenter leur satisfaction au travail. N’hésitez pas à les faire participer à vos collectes de fonds, par exemple, en leur demandant de confectionner des biscuits qui pourront être vendus aux employés et aux invités. Puis versez les profits à un organisme choisi par votre équipe. 

Autres idées :

  • Utiliser l’argent amassé pour faciliter la vie de ses employés en finançant une bourse d’études à laquelle les membres de l’équipe sont admissibles ou en créant une réserve d’argent qui pourra servir en cas d’imprévu.
  • Participer bénévolement avec son équipe à une activité de bienfaisance locale. Vérifier s’il est possible d’y vendre de la nourriture pour amasser encore plus d’argent.

Ouverture vers l’extérieur 

Il existe toutes sortes de façons d’inviter des clients non traditionnels dans votre espace en vue d’augmenter les revenus et de leur permettre de constater par eux-mêmes la qualité de vos services. Par exemple, Origin Active Lifestyles gère des pubs dans plusieurs de ses résidences. Les établissements sont ouverts au public et sont l’endroit parfait pour passer du temps en famille ou entre amis. Les résidents s’y réunissent souvent avec famille et amis pour regarder des parties de hockey, mentionne Neil Prahsad. Et les ventes générées sont très rentables pour l’entreprise. 

Les spas d’Origin sont également ouverts au public. Beaucoup de gens adorent y accompagner leurs proches pour recevoir une manucure ou une pédicure, puis partager un repas. Neil Prashad fait d’ailleurs remarquer que les aînés qui résident ailleurs aiment fréquenter le spa, car les esthéticiennes d’Origin sont habituées aux particularités de leur peau.

Par ailleurs, Luther Village on the Park, une résidence de Waterloo, en Ontario, invite les entreprises et organisations locales de même que les membres de la collectivité à louer des espaces sur place pour toutes sortes d’événements, des réunions d’affaires aux mariages. Lors de ces événements, les services alimentaires de l’endroit fournissent des services de traiteur, explique la directrice des opérations Margo Blayney. « Les profits sont réinvestis dans l’entreprise pour aider à compenser les coûts. »

Autres idées :

  • Utiliser les services d’une entreprise locale. Storypoint of Rockford, Michigan, une résidence du Midwest américain a récemment commencé à faire affaire avec une entreprise locale de peinture sur céramique pour guider les résidents et leur famille dans des projets artistiques. Pour couvrir les frais associés à ce genre d’événement, on peut y vendre de la nourriture.
  • Solliciter chefs et nutritionnistes pour qu’ils offrent des cours de cuisine et de nutrition dans son établissement. 
  • Organiser une soirée cinéma, un barbecue ou une pause crème glacée pour les résidents et leurs invités, moyennant une somme raisonnable pour les aliments servis.

Bien sûr, Neil Prashad reconnaît que cette approche peut représenter un défi pour les résidences. « Vous vous retrouvez à inviter des étrangers dans la maison de quelqu’un. » Mais si c’est fait avec délicatesse et sensibilité, et peut-être une entrée distincte, la résistance risque vite de disparaître. Une fois habitués, les résidents aiment rencontrer ces nouvelles personnes et élargir leurs horizons, indique-t-il.

Les services alimentaires peuvent aider les établissements de santé à renforcer les liens avec leurs clients et la collectivité ainsi qu’à en créer de nouveaux. Ceux qui y parviennent se rendent encore plus indispensables pour leur employeur, puisqu’ils font augmenter les revenus et améliorent la qualité de vie des gens qu’ils servent.