Leadership en matière de technologie : besoin d’une mise à jour?

How to staff to support restaurant technology

L’adaptation aux technologies de la restauration pourrait nous obliger à poser un regard neuf sur les compétences à privilégier.

La technologie est partout. Elle est toujours avec nous grâce à cet appareil qui joue à la fois le rôle de téléphone, d’appareil photo, de réveil-matin, de boîte de courriel et de lien avec Internet. Mais elle a aussi élu domicile dans les entreprises. Ainsi, en plus d’être essentielle à notre vie personnelle, elle prend de plus en plus de place au travail.
        
Il y a quelques années, on pouvait se contenter de demander à un jeune serveur technophile de son équipe de gérer ses comptes Facebook, Twitter et Yelp. Depuis, les avancées technologiques se sont invitées dans quasi tous les aspects de la restauration. Il existe maintenant des systèmes pour gérer les commandes, la création de recettes, les coûts, les horaires, l’inventaire, la formation et plus encore.

Et les restaurateurs qui réussissent en affaires savent tirer profit de ces technologies. Toutefois, pour y parvenir, il faut du personnel bien outillé. Lors de l’embauche, il est donc essentiel de vérifier la capacité des candidats à utiliser ce genre d’outils.

Simplement… de son temps

Si vous pensez que les technologies sont inutiles, lisez ce qui suit : 

Disons qu’on est mardi midi, en pleine heure de pointe du dîner. Alors que l’hôtesse est occupée à conduire un groupe de six personnes à une table, le téléphone sonne.

Le barman répond. Un client veut réserver une table pour 19 h, ce samedi. Il note l’information et la tend au passage à l’hôtesse pour qu’elle la note. Comme elle doit conduire d’autres gens à une table, elle glisse le papier dans sa poche.

Le samedi suivant, le client arrive et découvre que sa réservation n’a pas été notée. Une application de gestion des réservations aurait pu tout changer. Quand elles sont gérées par les bonnes personnes, les technologies permettent d’économiser temps et argent.

Gestion à l’ère des technologies

En restauration, on fait beaucoup de choses à la main. Bien sûr, ce sera toujours le cas de la préparation des plats. Les tâches administratives, par contre, peuvent pour la plupart être gérées de façon électronique : horaire, inventaire, commandes, etc.  

On doit donc non seulement identifier les membres de son équipe qui maîtrisent les technologies, mais aussi établir des exigences d’embauche très claires à ce sujet. Voici trois choses à examiner :

Technologies au quotidien. En restauration, il faut suivre des recettes, calculer les coûts et faire des horaires. Les candidats potentiels doivent donc comprendre les technologies qu’ils utiliseront.

Leadership. Rien de plus simple que de trouver des candidats qui ont grandi avec les technologies. Mais ce n’est pas suffisant. On doit chercher des gens qui ont ces compétences, mais aussi du leadership.

Applications concrètes. La clé consiste à employer adéquatement les technologies pour satisfaire ses besoins d’affaires. Voici quelques aspects à considérer :

  • Marketing. Il faut déterminer si l’on cherche quelqu’un qui a de l’expérience dans les technologies électroniques interentreprises ou entreprise-consommateur, puisque ce sont deux approches différentes.
  • Médias sociaux. On doit définir quelles plateformes conviennent le mieux à sa stratégie et à sa marque.
  • Point de vente. Si on souhaite contrôler les coûts, les systèmes de points de vente fournissent des tonnes d’information à ceux qui maîtrisent l’analyse de données.
  • Gestion des systèmes. On atteint beaucoup plus facilement ses objectifs quand un membre de l’équipe sait surveiller les résultats et gérer l’information.

Éviter le choc du futur

Les chances de réussite d’un restaurateur dépendent en partie de sa capacité à embaucher des personnes aptes à gérer les outils technologiques, c’est-à-dire celles qui ont de bonnes compétences techniques et du leadership, et qui savent s’adapter au changement.
 
Il y a seulement dix ans, la réservation par Internet était quasi inexistante, et la commande à l’aide d’une tablette ou le paiement à partir d’un téléphone relevaient de la science-fiction. Aujourd’hui, ces technologies sont pourtant omniprésentes. Il importe donc de définir ses besoins et de trouver des gestionnaires parfaitement à l’aise dans cet univers.