restaurant employee washing table

Quelqu’un dans mon restaurant a reçu un diagnostic de COVID-19, que dois-je faire?

Pour maintenir la confiance et montrer que vous protégez les gens, la transparence est de mise.

La réouverture des restaurants redonne un air de normalité à ce monde en pleine pandémie. Mais les restaurateurs n’en demeurent pas moins exposés au risque qu’un client ou un employé soit infecté par le virus.

Pour ces entreprises qui recommencent juste à accueillir les gens sur place, les répercussions d’une infection ont de quoi faire peur. Et comme le risque est bien réel, l’approche la plus sensée consiste à se doter d’un plan qui mise sur la transparence et respecte les directives publiées par le gouvernement du Canada. Voici les principales questions à se poser :

En cas de résultat positif, devrais-je fermer mon établissement?

Ce n’est pas obligatoire, mais cela pourrait être souhaitable. À Edmonton, des restaurants ont choisi par mesure de précaution de fermer temporairement leurs portes à la suite d’une exposition. Étant donné l’urgence de la situation actuelle, les règles peuvent toutefois changer très vite. Veillez donc à vous renseigner auprès des autorités de santé publique de votre province. Il faut aussi savoir que, même si les lois sur la protection de la vie privée restreignent la publication de renseignements sur les personnes touchées, vous ne devez pas pour autant cacher une infection, car cela pourrait avoir de graves conséquences : 

  • Des publications dans les médias sociaux risquent d’alimenter les rumeurs
  • Vous n’avez pas le contrôle sur la couverture médiatique
  • Vous risquez de perdre la confiance de vos clients 

Combien de temps dois-je rester fermé?

Encore une fois, aucune règle stricte n’a été établie. À moins d’ordonnances locales contraires, une fermeture de 24 heures et un nettoyage en profondeur pourraient suffire. Pour regagner la confiance et faciliter votre rétablissement, voici certaines mesures que vous pourriez prendre :

  • Recommencer à offrir seulement des plats à emporter ou en livraison pendant une courte période
  • Renforcer les mesures de sécurité et de distanciation sociale
  • Instaurer des mesures de désinfection toutes les heures

Que dois-je dire à mes clients et mes employés?

L’honnêteté demeure votre meilleure alliée. Votre équipe est comme votre famille, et vos clients aussi. Tout en protégeant l’identité des personnes, vous devriez :

  • Confirmer que vous avez informé les autorités de santé publique
  • Préciser si la personne infectée a manipulé des aliments ou été en contact avec d’autres gens
  • Dire quand la personne infectée s’est trouvée pour la dernière fois dans l’établissement

Quelles mesures dois-je prendre?

Si vous devez assurément respecter la réglementation locale, le reste dépend de vous. Le Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail fournit plein de conseils sur le contrôle des infections. Comme toujours, vous devriez placer la sécurité des employés et des clients en priorité :

  • Si un employé reçoit un résultat positif, consultez les autorités de santé publique pour obtenir des directives et leur permettre de retrouver les gens avec qui la personne a été en contact
  • Veillez à ce que les employés possiblement concernés ne reprennent le travail qu’après une quarantaine de 14 jours ou un résultat de test négatif
  • Instaurez la prise de température obligatoire avant l’entrée sur les lieux
  • Offrez des masques aux clients à leur arrivée (ils sont obligatoires à certains endroits)
  • Obligez tous les employés à porter un masque et des gants