images

L’ADN de la valorisation

Notre équipe reprend la route vers la Rive-Sud de Montréal, en zone montérégienne. Reconnue pour être le «­garde-manger du Québec», avec ses terres fertiles et plus de la moitié de son territoire consacré à l’agriculture, la Montérégie déborde de producteurs, de maraîchers et d’artisans qui, à leur façon, définissent le portrait agroalimentaire du Québec. Cette région se démarque à la fois par ses champs de grandes cultures ainsi que ses productions maraîchères et animales, mais aussi par ses vergers, cidreries, vignobles et microbrasseries.

C’est pour cette raison que notre point de rassemblement fût chez Le Picoleur, à St-Hyacinthe. Nous avons pu y en apprendre davantage sur la conception de la bière des Brasseurs du Monde et de leur réalité actuelle, vu la rareté des matières premières, les défis de l’industrie et les tendances de consommation qui se transforment année après année. Leur adaptation dans cet environnement est tout à fait remarquable! Nous n’étions donc pas surpris d’apprendre qu’ils ont gagné plusieurs prix dans diverses compétitions internationales (88 médailles pour 34 bières, dont 4, championnes du monde). On peut dire que leur succès est électrisant (en l’honneur de leur bière Concombre electrique, qui a gagné l’Or, par pays, au World Beer Award de 2020 et 2021). 

Nous étions bien heureux de voir notre Thon du Québec sur le menu! Petit clin d'œil à notre périple en Gaspésie!

Une fois éduqués sur le fascinant monde de la bière, nous nous sommes dirigés vers l’un de nos partenaires d’emballage, Talthi, spécialisé dans la conception et la fabrication d’emballages alimentaires. C’est parti!

À peine déménagée dans son usine de Saint-Hyacinthe (en mars dernier), l’entreprise doit déjà composer avec un agrandissement, la gestion de nouveaux équipements venus d’Europe et la rénovation de ses bureaux. Telle est la nouvelle réalité de Talthi, une entreprise spécialisée dans la conception et la fabrication d’emballages alimentaires.

Signe que la pandémie a eu des retombées positives chez Talthi, le chiffre d’affaires a bondi de 20 à 30 % depuis le début de la pandémie. Pour Jason Thibeault, directeur des ventes et du développement des affaires, difficile de s’en plaindre, même si cela amène son lot de défis. Cette croissance s’accompagne de l’embauche et de la formation de nouveaux employés, qui viennent s’ajouter à la grande équipe Talthi, maintenant formée de 25 membres. 

C’est dans ce contexte bouillonnant que nous traversons les portes de l’usine pour notre visite. Nous sommes alors accueillis par Steven et Jason Thibault, deux frères passionnés par leur travail. Par la suite, nous constatons rapidement l’esprit familial qui règne sur les lieux : la conjointe, la sœur, la fille, la belle-sœur, bref toute la famille y est, et chacun a son champ d’expertise. L’équipe s’est vite sentie comme dans une fête de famille où la passion du travail était le sujet d’actualité. De l’emballage, les frères Thibault en mangent quasiment! Très au fait des moindres détails des processus de conception, des normes et des spécifications associées à la valorisation des déchets de plastique, ainsi que des meilleures pratiques pour réduire leur empreinte environnementale, ces deux frères sont de véritables encyclopédies de l’emballage. 

Déjà, notre équipe est ébahie par le caractère technique des processus. De l’idée au dessin, en passant par de multiples prototypes et le choix du type de matière à privilégier, il est évident que la création d’un contenant d’emballage est assez complexe… et demande plusieurs machines impressionnantes en termes de grosseur, de capacité et de précision. 

Une chose est certaine, avec un nouveau concept d’emballage lancé chaque mois, Talthi sait se démarquer et être un chef de file sur le marché. L’équipe de Talthi nous a d’ailleurs aussi mentionné qu’un projet 100 % local était en train de prendre vie! La fierté de cet accomplissement (local) se faisait sentir, autant pour eux que pour nous! Le défi de recycler la matière première ici et de la réutiliser à 99,9 % pour ainsi créer un contenant 100 % local par une entreprise d’ici est tout à fait remarquable. 

Leur souci de l’environnement est aussi prodigieux. Soucieux de la durabilité de leurs produits, du processus de fabrication à la consommation, pour finir par la réutilisation, Talthi prend des mesures concrètes pour réduire le gaspillage en plus de minimiser son impact environnemental. 

Pour conclure la visite, l’équipe de Talthi a été bien fière de nous mentionner qu’elle s’est associée à la Fondation du cancer du sein du Québec afin de soutenir cette cause qui lui tient à cœur. Elle s’engage à remettre 1 ¢ pour chaque contenant rose de la collection Bistro vendu entre le 1er juillet 2021 et le 30 juin 2022! Le nom de leur campagne est d’ailleurs très accrocheur : Talthi s’emballe en rose pour la cause. C’est un mouvement que Service alimentaire Gordon soutiendra avec beaucoup d’intérêt!