Skip to main content

La génération Y au restaurant

Learn about Millennial Dining Preferences

Découvrez les aspects que cet important groupe démographique privilégie lors du choix d’un restaurant

génération Y -tableau des âgesVous devriez sans contredit placer tout en haut de votre liste de priorité la fidélisation de la génération Y. Composée des personnes nées entre 1977 et 1992, elle compte pour 20 % de la population canadienne et dispose d’un pouvoir d’achat de 17 milliards de dollars. Et qu’est-ce qui guide les choix de ses membres? Pour eux, l’ambiance, la valeur perçue et l’organisation du menu sont autant d’éléments essentiels à la création d’une expérience inoubliable.

À ma façon

Pour les membres de cette génération audacieuse, que Datassential désigne comme des « amateurs de sensations fortes » et des « expérimentateurs » et NPD Group, des « explorateurs de restaurants », la personnalisation est primordiale. Cette génération est en quête de plats biens goûteux qu’elle pourra adapter en fonction de ses préférences.

La génération Y au restaurant

Vous pourriez notamment prendre exemple sur la chaîne Chipotle, qui propose non seulement des aliments fraîchement préparés, mais a aussi fait de la personnalisation une norme en offrant à ses clients de nombreuses options savoureuses. Beaucoup de restaurants indépendants exploitent aussi depuis longtemps ce concept au moyen des hamburgers. Pour attirer la génération Y, il faut toutefois pousser l’idée encore plus loin. On peut, entre autres, encourager les clients à ajouter différents piments et herbes à un guacamole de base composé d’avocat, de jus de lime et d’ail ou encore offrir de petits gâteaux dont les convives choisissent le glaçage et les garnitures, et qui sont peut-être même préparés directement à la table. Enfin, la personnalisation peut s’appliquer au menu dans son ensemble, c’est-à-dire qu’on peut permettre aux clients de combiner à leur guise plats d’accompagnements, plats à partager et plats principaux pour créer une expérience unique.

Socialisation et partage

Une grande part de l’expérience du client est étroitement associée à la façon dont le menu est organisé. Et dans les cinq dernières années, on a assisté à une révolution dans ce domaine. Concrètement, les trois parties du repas traditionnel se sont transformées en un agencement aux frontières plutôt floues. Et la génération Y, en quête d’une expérience sociale et amusante lui permettant de déguster des plats aux saveurs et à la forme uniques, est la force motrice à l’origine de ces changements.

Les entrées ont donc fait place aux bouchées et aux plats à partager, les plats principaux se divisent maintenant en demi-portions et en grosses portions et les plats d’accompagnements, qui représentent de belles occasions de profit, ne sont plus relégués au second rang. Même les menus des bars suivent la tendance en offrant des punchs maison servis dans des bols à l’ancienne ou des cocktails vendus au pichet. Le dénominateur commun de toutes ces tendances? Favoriser la découverte de nouvelles saveurs et la socialisation.

Raconter son histoire

À l’ère des médias sociaux, la façon dont les clients interagissent avec les restaurants qu’ils aiment est en pleine mutation. L’histoire que vous avez à raconter fait maintenant partie intégrante de l’expérience du client. La génération Y s’intéresse particulièrement aux restaurants qui véhiculent les valeurs qui lui sont chères : authenticité, durabilité, approvisionnement local, etc. Concentrez donc vos efforts sur ces aspects. Utilisez sur le menu des mots qui trouvent écho auprès de cette génération, notamment maison, artisanal, biologique et local. Ceux qui se sentiront personnellement interpellés par votre établissement risquent grandement d’en parler. Aidez-les donc à devenir de fidèles messagers en leur proposant une belle histoire à partager dans leurs réseaux.

En plus du vocabulaire utilisé, veillez à intégrer certains éléments visuels pertinents à votre image de marque et à vous mettre au diapason du mode de vie de vos clients de la génération Y, autant en ligne que dans la réalité.

Un décor étudié

Nul besoin de tout repenser l’espace pour séduire la génération Y. Certains détails suffisent. Vous pourriez notamment envisager d’augmenter le sentiment d’appartenance à la collectivité en changeant le plan de la salle, par exemple, en ajoutant des tables partagées dans la section du bar ou dans l’espace principal, ou encore en remplaçant les banquettes par des sièges plus flexibles. Comme les membres de la génération Y sont des créatures sociables, l’idée de côtoyer les autres clients risque de leur plaire. 

Cette génération a aussi à cœur l’engagement envers l’environnement. Pourquoi ne pas montrer le vôtre en vous procurant des tables, des chaises ou des comptoirs faits de bois recyclé?

À la fine pointe de la technologie

Née à l’ère du numérique, la génération Y est habituée à ce que tout aille vite. Et pour elle, la commodité est un droit inaliénable. Veillez donc à parler le même langage que ces membres en intégrant, lorsque c’est approprié, la technologie à vos activités. Il est à noter que le paiement à l’avance est plus populaire chez cette génération que chez toutes les autres. De plus, près de 60 % des membres de cette génération déclarent qu’ils utiliseraient la commande par téléphone ou en ligne pour les services de commandes à emporter ou de livraison, et 45 % d’entre eux voudraient avoir accès à des outils leur permettant de connaître l’état de leur commande.

Enfin, la génération Y aime la variété et les restaurants offrant des combinaisons de saveurs uniques et goûteuses. Les établissements qui ont la cote auprès d’elle sont ceux qui proposent un menu audacieux et une expérience holistique qui reflète son besoin de socialiser et qui est cohérente avec les valeurs qui lui sont chères.