Skip to main content

Bien nourrir le cerveau : une bonne idée pour la santé

Foodsto eat to help prevent or limit memory care issues

Une alimentation axée sur les aliments bénéfiques pour le cerveau pourrait retarder et même prévenir les problèmes de mémoire.

Ce n’est un secret pour personne : l’alimentation influe sur la santé. Elle peut notamment permettre de réduire le risque d’obésité, de maladie cardiaque, de diabète et d’autres troubles. Certains aliments pourraient aussi faire des merveilles sur le cerveau, même s’il n’existe pas de recette parfaite pour garder l’esprit éveillé en vieillissant.

Bien sûr, nous savons qu’une bonne alimentation est essentielle au bien-être des personnes atteintes de démence. Mais existe-t-il des aliments qui pourraient retarder, voire prévenir, les troubles de la mémoire? Peut-être.

Bon pour le cœur… et le cerveau

Il semble que les aliments qui contribuent à la réduction du risque d’hypertension, protègent le cœur et préviennent le cancer pourraient aussi avoir des bienfaits sur le cerveau. Ces principes généraux sont à l’origine de quelques régimes populaires comme le régime DASH (dont l’acronyme signifie littéralement « approche pour stopper l’hypertension ») et le régime méditerranéen. Leur efficacité prouvée à réduire certains risques pour la santé a mené à la création d’un régime combinant les deux : le régime MIND ‒ pour Mediterranean-DASH Intervention for Neurodegenerative Delay ‒, axé sur l’amélioration des capacités cognitives.

Chacun de ces régimes comporte des aliments bénéfiques pour le cerveau : fruits et légumes, poisson, grains entiers, petits fruits et autres aliments contenant de bons gras. Le régime MIND, cependant, ne met l’accent que sur ces aliments. Pour chacun des régimes, on recommande aussi d’éviter certains aliments : viande rouge, beurre et margarine solide, fromage, pâtisseries et sucreries, aliments frits et malbouffe. Voici, plus spécifiquement, les aliments à privilégier :

Légumes. Tous les légumes sont bons, mais les crucifères ‒ brocoli, chou-fleur, chou, légumes-feuilles vert foncé (chou frisé et cavalier) ‒ pourraient améliorer la mémoire.

Petits fruits. Selon le régime MIND, les bleuets seraient un allié puissant dans la protection du cerveau. D’autres petits fruits foncés (mûre, cerise et fraise) sont aussi sur la liste des autres régimes en raison des antioxydants qu’ils contiennent : anthocyanines et flavonoïdes.

Aliments renfermant des acides gras oméga-3. Abondants dans plusieurs poissons et également dans l’huile d’olive et de lin, les graines de chia et le soya, les oméga-3 améliorent la santé cardiovasculaire et la circulation sanguine.

Noix. Les noix de Grenoble et les amandes de même que les graines et les légumineuses pourraient améliorer la mémoire. Dans le cadre du régime DASH, on recommande d’en consommer de trois à six portions par semaine.   

Des choix adaptés aux besoins

Même si certains régimes sont très stricts et d’autres plus flexibles, nos recettes sont une excellente façon d’utiliser les aliments ayant des bienfaits sur le cerveau. Et comme il n’existe aucune manière éprouvée de guérir la démence, on a le choix d’opter pour le mode d’alimentation qui convient le mieux aux patients, fait savoir Dana Fillmore, directrice du secteur santé chez Service alimentaire Gordon.

« Il est important d’offrir les bons aliments et d’aider les résidents à comprendre les bienfaits associés à certains régimes. »

Plusieurs études montrent les effets positifs de certains aliments sur la mémoire. D’après une étude d’Alzheimer’s & Dementia : The Journal of the Alzheimer’s Association, le respect strict du régime MIND réduit le risque d’Alzheimer de 53 pour cent. Bien sûr, d’autres études sont nécessaires, ajoute Mme Fillmore. Mais d’ici là, on peut néanmoins affirmer que les aliments sains mis de l’avant par ces régimes sont essentiels à l’amélioration globale du bien-être.

Alimenter sa pensée

Selon les régimes, on considère que certains aliments réduisent le risque de démence ou d’Alzheimer. Le présent numéro propose des plats regorgeant d’ingrédients bons pour le cerveau : 

Morue en croûte
Pour le cerveau : morue, oignon rouge, œuf, artichaut, huile d’olive

Légumes rôtis sur quinoa
Pour le cerveau : brocoli, chou-fleur, courgette jaune, carotte, céleri, huile d’olive

Salade d’épeautre et asperges
Pour le cerveau : épeautre, asperge, oignon, carotte, céleri, mesclun, amande, huile d’olive

Fricassée de haricots blancs et cuisse de poulet
Pour le cerveau : poulet, chou frisé, tomate raisin, haricot blanc, poivron jaune, chou de Bruxelles

Saumon aux herbes
Pour le cerveau : saumon, carotte, épeautre, fenouil, épinard, champignon de Paris

Bol de quinoa granola
Pour le cerveau : quinoa, fraises, noix de Grenoble