Skip to main content

Cuisine allemande et portugaise : de futurs souvenirs inoubliables

Cultural food connections are good for the body and the mind, linking to happy memories and traditions.

Certains mets sont aussi bons pour le corps que pour l'esprit car ils éveillent des souvenirs et rappellent des traditions.

Les aliments nourrissent l’âme autant que le corps. Elle apaise et réconforte, évoque des moments heureux et fait naître des émotions agréables. Elle représente donc un atout incroyable pour les soins aux personnes ayant des troubles de mémoire.

« Les gens atteints de démence ont un rapport étroit avec leurs souvenirs d’enfance, explique Dana Fillmore, directrice du secteur santé ‒ États-Unis chez Service alimentaire Gordon. L’offre de repas adéquats sur le plan culturel constitue une bonne façon de faciliter ce lien. »

Héritage allemand

Même si environ trois millions de Canadiens sont de descendance allemande, la plupart d’entre nous n’avons pas grandi en mangeant de la choucroute et du sauerbraten. Cependant, les recettes de nos grands-mères offrent beaucoup de similitudes avec la cuisine traditionnelle allemande, où la viande mijotée, les sauces riches et les pommes de terre règnent en maîtres. 

Ces plats réconfortants pourraient donc éveiller les sens des patients atteints de troubles de mémoire et faire naître la nostalgie chez les autres.

Et si la cuisine allemande permet de créer un lien avec le passé, selon Technomic inc., elle est aussi la principale tendance culinaire à surveiller dans les restaurants canadiens en 2016. Par ailleurs, le pain bretzel allemand, la saucisse maison, les sauces à base de moutarde et les spätzle (sorte de nouilles aux œufs) sont également très populaires aux États-Unis.

Pour donner des airs allemands à vos plats, vous pourriez simplement ajouter de la choucroute à vos sandwichs et casseroles. Traditionnellement, on prépare la choucroute en laissant fermenter du chou émincé dans la saumure (on ajoute parfois des épices). Mais, de nos jours, on utilise cette méthode avec de nombreux légumes. Autant dans la version traditionnelle que moderne, on obtient un accompagnement au goût prononcé et acidulé.

D’autres idées de menu? Les saucisses allemandes sont parfaites comme pièce de résistance (on les sert avec des pommes de terre), les viandes braisées comme le sauerbraten et le schweinsbraten feront un délicieux souper du dimanche soir, la soupe à la bière sera succulente en entrée et le gâteau Forêt-Noire se passera de présentation.

Saveurs portugaises

La cuisine portugaise, comme la cuisine allemande, a été grandement influencée par les habitudes culinaires des paysans. Mais en raison de la puissance maritime précoce du Portugal, elle a aussi été enrichie d’ingrédients d’ailleurs. Elle fait donc honneur à la fusion des saveurs. 

À part peut-être pour le poulet piri-piri, la cuisine portugaise n’est pas très connue chez nous. Appelé frango piri-piri en portugais, ce plat se compose traditionnellement de poulet mariné dans une pâte de piment chili, d’herbes et d’épices, puis grillé.

La morue, élément essentiel de la cuisine portugaise, est apprêtée de nombreuses façons. On pourra la préparer en ragoût, combinée à une variété de protéines, de légumes et d’assaisonnements. La cuisson lente permettra d’en faire ressortir les saveurs. 

Enfin, pour les becs sucrés, sachez que les Portugais adorent le flan. 

Si certains de vos résidents sont d’origine allemande ou portugaise, n’hésitez pas à vous renseigner auprès d’eux ou de leur famille pour en apprendre davantage. Peut-être vous partageront-ils même leurs recettes préférées. 

Découvrez nos recettes de plats allemands et portugais dans les pages qui suivent. 

Garde-manger allemand

  • Protéines wurst (saucisse), bœuf et porc braisés
  • Fruits et légumes pomme de terre, chou, carotte, radis
  • Herbes fraîches persil, thym, feuille de laurier, ciboulette
  • Assaisonnements vinaigre, raifort, poivre noir, carvi
  • Plats classiques bratwurst (type de saucisse), wienerschnitzel (escalope viennoise), sauerkraut (choucroute), spätzle, sauerbraten (bœuf braisé)

Garde-manger portugais

  • Protéines fruits de mer, saucisse de porc, poulet et bœuf grillés
  • Fruits et légumes tomate, chou, oignon, pomme de terre
  • Herbes fraîches feuille de laurier, persil, coriandre, menthe
  • Assaisonnements huile d’olive, ail, paprika, pâte de poivron rouge
  • Plats classiques caldo verde (soupe de chou frisé), poulet piri-piri, pain sucré, bolinhos (croquettes de morue)