Skip to main content

Un site adapté aux appareils mobiles

For new customers and regulars, your mobile website is an extension of your service and should function just as well.

Pour les nouveaux clients comme pour les réguliers, votre site internet est le "prolongement" de votre service et doit fonctionner de la même manière.

Vous désirez sans doute que les gens qui franchissent les portes de votre établissement vivent une expérience unique… tout comme ceux qui consultent votre site Internet, particulièrement votre site mobile. En effet, nombreux sont ceux qui découvriront votre restaurant grâce à leur appareil mobile.

Peu importe le type d’appareil que vos nouveaux clients ou vos habitués utilisent pour consulter votre menu, ils devraient pouvoir profiter d’une expérience aussi agréable que le service à vos tables. Voici des façons d’y parvenir.

Recherche simple et rapide 

Comme les utilisateurs détestent devoir faire défiler l’image, l’agrandir ou la rapetisser pour trouver une information, votre site doit être convivial : il doit s’adapter à toutes les tailles d’écran.

« Quand les gens font une recherche à l’aide d’un appareil mobile, ce sont les sites mobiles qui s’affichent en premier dans les résultats de recherche », explique Steven Chester, directeur des médias numériques chez MediaEdge Communications, à Toronto. « Comme ces appareils sont de plus en plus populaires, la convivialité des sites est une nécessité. »

En effet, selon le rapport Discerning Diner publié par Restaurants Canada en 2016, 49 % des consommateurs utilisent un téléphone intelligent ou une tablette pour se renseigner sur un restaurant.

Menu en vedette

Les renseignements les plus pertinents doivent figurer en haut de la page, conseille Rick Evangelista, concepteur Web principal chez MediaEdge. Donc, si vous désirez que vos clients voient immédiatement votre menu, rendez-le facile à trouver et à charger. Pour faciliter le chargement et le visionnement, on peut diviser le menu en plusieurs liens cliquables : entrées, sandwichs, desserts, boissons, etc.

Apprivoiser le texte; se concentrer sur les images

Choisissez soigneusement vos mots et utilisez une police de caractères très lisible, recommande M. Evangelista. Employez des mots qui donneront une bonne visibilité à votre site dans les moteurs de recherche.

« N’oubliez pas de tester votre site à l’aide de Google Webmaster et de présenter du contenu que Google pourra trouver et utiliser pour vous classer au début des résultats de recherche », précise-t-il.

Il faut également jeter un œil aux sites de ses concurrents et éviter la redondance, note-t-il. L’unicité d’un texte contribue à le rendre significatif. M. Evangelista suggère aussi l’emploi de photos personnalisées, le recours à l’alternative textuelle pour que Google reconnaisse les photos et leur compression pour faciliter le chargement. 

Connaissance du public cible

D’après Restaurants Canada, la génération Y est celle la plus active sur les sites mobiles. Actuellement, 70 % des 18-34 ans utilisent leur téléphone intelligent pour chercher l’adresse d’un restaurant, ses heures d’ouverture et l’itinéraire pour s’y rendre, et 40 %, pour commander des plats à emporter. 

Mais il n’y a pas que les jeunes qui emploient les téléphones intelligents à cette fin. Selon emarketer.com, d’ici 2018 au Canada, plus de 85 % des 45-54 ans utiliseront un téléphone intelligent, tout comme 64 % des 55-64 ans.

« C’est un peu un mythe de croire que seules les jeunes générations utilisent les appareils mobiles », déclare M. Chester.

Applications, médias sociaux et autres

D’après M. Evangelista, le développement d’une application coûte cher et la valeur des codes à barres 2D est remise en question. Les médias sociaux, par contre, sont un terreau fertile à la création de liens avec le client.

Même si, selon un sondage de Restaurants Canada, les clients en salle à manger préfèrent être informés des plats du jour ou des événements spéciaux par courriel, les médias sociaux ont néanmoins beaucoup d’influence sur les jeunes utilisateurs de téléphones intelligents.

Le même sondage montre aussi que les jeunes Canadiens utilisent les médias sociaux beaucoup plus souvent que les autres générations pour s’informer sur un restaurant : 48 % des 18-34 ans ont déjà consulté la page d’un restaurant, contre 18 % pour les 50 ans et plus. 

« Chaque section de votre site devrait pouvoir être partagée sur les réseaux sociaux, soutient M. Evangelista. Avec le temps, ces partages deviendront une redirection massive vers votre site. »