Skip to main content

Une cuisine adaptée à la terrasse

Une cuisine adaptée à la terrasse

Les assiettes à partager et les spéciaux à l'image de l'ambiance légère peuvent ensoleiller les repas servis à l'extérieur.

Même si la saison de la terrasse est souvent courte, elle n’en demeure pas moins lucrative. Les places additionnelles qu’elle offre font augmenter les ventes et permettent aux gens de voir une autre facette de votre établissement.

Naturellement, les plats servis jouent pour beaucoup dans l’expérience « en plein air » de vos invités. Mais pas nécessaire de proposer un menu spécifique à la terrasse. L’offre de plats temporaires exclusifs et la mise en vedette de certains articles peuvent suffire à créer un engouement. Par exemple, les petites assiettes, plats à partager et entrées conviennent parfaitement à la terrasse. Rapides à préparer et simples à servir, ils répondent à la fois aux besoins des clients estivaux pressés que de ceux ayant envie de profiter du moment. 

Loin de la prétention

Ces jours-ci, la tendance est aux bons plats servis dans une ambiance décontractée. Et la terrasse se prête parfaitement au concept. Les milléniaux sont particulièrement friands de cette approche. Ils recherchent des saveurs complexes offertes sous de multiples formes, le tout dans un environnement agréable et convivial. Pensez donc bouchées, en-cas à partager et boissons servies au pichet.

Arrivage de fruits de mer 

D’après Technomic, les fruits de mer, surtout les pétoncles, les huîtres (chaudes ou froides), le saumon fumé et le ceviche, particulièrement glacés, marinés, au cari ou en adobo, donnent le ton aux menus d’entrées. Recréez une expérience de bord de mer en proposant des bouchées et assiettes à partager bien fraîches : plateaux de fruits de mer permettant de goûter à tout (huîtres, crevettes pochées, pattes de crabe, palourdes, demi-homard, moules marinées, sauce cocktail, sauce mignonnette et beurre au citron et aux herbes fondu), tacos de fruits de mer (p. ex. au thon servis avec un aïoli au wasabi et une salsa de mangue) ou tostadas aux crevettes accompagnées d’une salade de chou à la lime et à la coriandre ainsi que de guacamole.

En mode partage

Les plats à partager n’ont pas nécessairement à être petits et en portions individuelles, même si cela facilite le partage. Cette approche donne aussi l’occasion aux gens de goûter à plusieurs plats, ce qui pourrait faire grimper le prix de la facture. On peut, par exemple, offrir des dattes farcies au fromage bleu enrobées de bacon, des ramequins de soupe (chaude ou froide), des champignons marinés, etc.

Des ingrédients raffinés

Selon Datassential, les consommateurs accordent de plus en plus d’importance à la qualité et au raffinement des ingrédients lors du choix d’une entrée. Ainsi, les fromages fins (taleggio, burrata, chèvre frais, etc.) gagnent en popularité sur les menus.

Pleins feux sur les légumes

Les plats de légumes et ceux végétariens et végétaliens connaissent une popularité grandissante. Selon les données du MenuMonitor de Technomic pour 2016, la mention végétarien a connu une augmentation de 7,2 % sur les menus canadiens dans les deux dernières années et de 24,5 % dans la dernière année. La mention végétalien a quant à elle été en hausse respectivement de 29,6 % et de 16 %.

Nouvelles tendances

Les ailes de poulet, les frites et les calmars frits ont toujours leur place au menu. Mais d’après Datassential, les roulés de laitue et entrées contenant du thon à nageoires jaune, du houmos, des boulettes de viande et du pain plat gagnent rapidement en popularité.

Approche personnalisée

Offrez des entrées et des petites assiettes faciles à personnaliser. Utilisez les pains plats ‒ naan, focaccia, lavash, pita, et même la pâte à pizza ‒ pour proposer des sandwichs, pizzas et autres plats faits sur mesure.

Cuisine de saison

Pour bonifier l’expérience en plein air, employez des ingrédients frais et de saison. Demandez-vous ce dont les gens mourront d’envie en pleine canicule. Allégez les salades et bols à base de grains anciens en y ajoutant des légumes bien frais. Au printemps, intégrez l’asperge, l’artichaut, le poulet barbecue et la fontina aux entrées, puis, en été, optez plutôt pour le porc effiloché, les courgettes, l’ananas et les crevettes à la noix de coco. 

En résumé, pour séduire sa clientèle et augmenter les ventes, on doit mettre au menu des aliments qui bonifient l’expérience de la terrasse.

 De petites assiettes qui rapportent gros

  • Environ un tiers des consommateurs canadiens déclarent commander une entrée la plupart des fois ou chaque fois qu’ils vont au restaurant.
  • Plus de deux Canadiens sur cinq (39 % des hommes et 45 % des femmes) affirment qu’une plus grande variété d’entrées risquerait de les encourager à en commander plus souvent.
  • Lorsqu’ils commandent une entrée, les consommateurs canadiens la dégustent seuls dans près de la moitié des cas (48 %).
  • Trois consommateurs sur dix considèrent que l’achat d’une entrée plutôt que d’un plat principal pourrait leur permettre de mieux contrôler la taille des portions (32 %) et d’économiser (30 %).
  • Le tiers (31 %) des consommateurs canadiens se disent fortement influencés par les saveurs uniques et exotiques dans leur choix d’entrée.

Source : Technomic inc.